Antoine Berland

18 juillet 2005

Bienvenue

 

 

... Bonjour, bienvenue sur le blog de Antoine Berland,


Vous l'aurez compris, puisque il a fallu mettre les choses dans des cases, 
vous pouvez naviguer, surfer, cliquer, pointer dans les 7 catégories suivantes :

 

Compositeur

Pianiste

Vibrant Défricheur

Les dates

Actualités, vieilleries, vidéo, dessins, articles ...

Les "portraits-minute"

Musiques & Vidéos

 

7 disciplines pourtant indissociables !

 

Allez, très bonne visite ... 

Posté par berland à 12:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]


30 juin 2009

Antoine Berland Solo, Festival Jazz à part, novembre 2015

crédit photos : ©Guillaumelaurent/Labasedumouvement

 

Berland 25 (crédit Guillaumelaurent_Labasedumouvement)

Berland 14 (crédit Guillaumelaurent_Labasedumouvement)

Berland 22 (crédit Guillaumelaurent_Labasedumouvement)

Posté par berland à 13:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


02 juillet 2009

Photos de l'OMEDOC Balade à Saint Germain d'Ectot (Juin 2015)

"With paper" de James Saunders :

DSC03646

DSC03648

DSC03651

 

Samuel Frin et Bruno Godard dans une pièce de François Sarhan :

DSC03659

 

Interlude :

DSC03671

Posté par berland à 14:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 juillet 2009

Photo de Gérard Boisnel "à la une" dans Citizen Jazz

Antoine Berland (Photo de Gérard Boisnel)

 

(Photo de Gérard Boisnel) Antoine Berland dans le morceau "On s'appelle" de Jean Baptiste Perez,

avec l'OMEDOC à Caen en Mars 2015.

 

Posté par berland à 23:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 juillet 2009

Concert à Caen

L'Orchestre de Musique Expérimentale du DOC dans tous ses éclats au Conservatoire de Caen !

 

 

L'Orchestre éphémère au Conservatoire de Caen. Photographie © Christian Mariette.

Caen, 28 mars 2015, par Alain Lambert ——

Pour le final à Caen du mois de Focus Jazz, l'OMEDOC de l'association le Doigt dans l'Oreille du Chauve, sise en pleine campagne  à Saint-Germain d'Ectot, est une sorte d'objet culturel non identifié dont les membres proposent des interventions (expos, danse, théâtre, musique, bibliothèque..) dans le bocage, un peu loin de la grande ville et de ses facilités, réussissant à y faire vivre et jouer un orchestre de dix membres dédié à la musique expérimentale.

Actuellement en résidence à Flers, ils y ont joué avec leur orchestre éphémère augmenté de musiciens amateurs locaux, et l'ont réédité ce soir avec des élèves du conservatoire. Sur le principe  de l'improvisation orchestrée par le chef, devenu compositeur instantané le temps d'un morceau, unique et non rejouable. Par un ensemble de gestes précis et imagés, il joue sur les timbres, les volumes, la spatialisation... dans un ensemble qui émerge, se fracture, s'amplifie, s'atténue, jouant sur les voix des instruments ou sur celle des instrumentistes (paroles, rires...). Une sorte de sculpture sonore souvent ludique et intrigante. Initialement prévu pour être dirigé par Olivier Benoit, l'actuel chef de l'Orchestre National de jazz, absent pour raisons de santé, est remplacé à mains levées par le pianiste de l'ensemble, Antoine Berland.

Le massacre des vinyles. Photographie © Laura Fontaine.

La suite du concert est assurée par l'OMEDOC, qui a accueilli les spectateurs avant l'entrée en salle par un jeu théâtral et rythmique avec des vinyles, frottés, rappés, vibrés, poncés, jetés, patinés...

Pochade hors pochettes en prélude, mais c'est bien un véritable orchestre, un peu « hétéroclique », composé de Nicolas Garnier (basse électrique / hautbois), Clément Lebrun (basse électrique/trompette), Guylaine Cosseron (voix), Emmanuel Piquery (piano électrique, table sonore), Jean-Baptiste Perez (flûte, clarinettes), Nicolas Talbot (contrebasse), Nicolas Marsanne (guitare électrique), Bruno Godard (basson),Antoine Berland (piano), Samuel Frin (saxophone baryton)

Leur reprise des Vaches de Narayana de Tom Johnson est très réussie et l'espèce de jeu de l'oie musical déclenché par les portables du public vers chaque musicien, une pièce graphique et vocale (On s'appelle) de Jean Baptiste Perez, l'initiateur du groupe, sonne bien, répétitive et progressive à souhait.

Clapping Music au balcon. Photographie © Laura Fontaine.

Après l'entracte, au balcon, Clapping Music de Steve Reich résonne dans le hall, puis deux pièces de John Cage,  Five et Four Six, avant de revenir en salle pour une pièce vocale dans le noir, Voice Piece, puis un Music For Pieces Of Wood de Reich que tout l'orchestre contribue à développer de façon implacable et jubilante.

Une belle soirée de relecture du répertoire de la musique dite expérimentale et minimaliste.

Pour suivre les activités bucoliques du DOC et de l'OMEDOC, voir leur site.

L'OMEDOC joue Reich au Conservatoire de Caen. Photographie de Laura Fontaine.

 

plume Alain Lambert

Posté par berland à 11:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]